Vesuvio_ (11)

Petite virée sur les pentes du Vésuve

Ce week-end direction l’Italie: Rome puis Naples.

Vatican_Rome

Naples et surtout le Vésuve qui peut être considéré comme un des berceaux de la volcanologie (siège du tout premier observatoire volcanologique) mais également de la minéralogie. A partir du XVIIIème siècle son accès facile fera du Vésuve un lieu privilégié pour l’étude des volcans et des minéraux.

Près de 200 espèces ont été identifiées sur l’ensemble de complexe Somma-Vésuve, parmi lesquelles pas moins de 60 espèces qui y ont été décrites pour la première fois. Cette grande variété s’explique par la combinaison de quatre grands types d’occurrences minérales qui coexistent au sein du même site :

- les minéraux constitutifs de la roche volcanique elle-même

- les minéraux cristallisés dans les fissures

- les minéraux trouvés dans les éjectas carbonatés qui ont subi un pyro-métamorphisme

- les minéraux issus des fumerolles (actuelles ou fossiles)

Situtation du complexe Mt Somma-Vesuve dans la Baie de Naples

Situtation du complexe Mt Somma-Vesuve dans la Baie de Naples

L’accès au Vésuve depuis Rome est assez facile. Depuis la station Termini un train inter citées relie Naples en à peine 2 heures (et seulement 1 h en TGV). Depuis Naples la ligne Circumvesuviana dessert ensuite les villes qui ceinturent le volcan. A l’intérieur du petit train de banlieue l’ambiance est d’un coup plus napolitaine, le train est bondé malgré le week-end. Le long du parcours on peut admirer le volcan sous tous les angles, sauf que le sommet reste masqué par une chape de nuages.

Parti de Rome à 6h me voici enfin arrivé en gare de Pompéi trois heures plus tard. De la je prends un bus qui fait la liaison vers le sommet. En prenant de la hauteur la vue sur la baie de Naples est grandiose, mais dans les derniers lacets de la route on atteint la couche nuageuse. Une vingtaine de minute de marche est nécessaire pour arriver sur le bord du cratère puis au sommet (1281m) où la visibilité n’est pas meilleure. Malgré la brume l’odeur de soufre confirme que le cratère est juste là, mais il n’y a rien à voir.

Sur les bords du cratère émergent les silhouettes des appareils de mesure, guettant le moindre soubresaut du volcan qui figure parmi les plus surveillés au monde. Chaque cycle d’éruption est précédé d’une période de sommeil qui semble être d’autant plus longue que le réveil est violent. Malgré cela la pression démographique dans la baie de Naples ne montre pas de repis et les constructions sont encore nombreuses sur les pentes du volcan. C’est la zona rossa, la plus menacée par la prochaine éruption, la dernière remontant à 1944…

Au moment d’entamer la descente vers le parking le soleil perce enfin à travers les nuages, la vue sur la baie de Naples et surtout sur le cratère se dégage. Peut être est ce du à l’attente mais il me parait d’une taille bien modeste.

Sur la route du retour vers Pompéi j’arrête le chauffeur de bus pour qu’il me laisse à l’intersection qui redescend vers Herculanum. Je compte rejoindre la gare à pied en faisant quelques détours pour prospecter autour de quelques carrières repérées sur image satellite. La récolte sera assez maigre, mais intéressante avec quelques blocs à spinelle et phlogopite.

Au terme de cette journée de repérage, il semble qu’une nouvelle visite s’impose…

La baie de Naples, avec la coulee de 1944 au premier plan

La baie de Naples, avec la coulée de 1944 au premier plan

Vesuvio_ (1)

Vesuvio_ (4)

Vesuvio_ (2)

Vesuvio_ (6)

Vesuvio_ (5)

Echantillon typique de tephrite recolté sur le chemin d'acces au cratere

Echantillon typique de tephrite recolté sur le chemin d’accès au cratère

Caldeira du Mt Somma

Caldeira du Mt Somma

IMG_9412

Vesuvio_ (17)

IMG_9419

Ce contenu a été publié dans Echos de prospection, Italie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>